top of page

Transcendez vos Chakras grâce aux Vayus


Vous n'imaginerez même pas comment cet article est né !


ATTENTION : cet article est un point de vue personnel et non traditionnel issue d'une conversation de Yogi et Yogini durant un long voyage en voiture, qui nous a permis de profiter de nombreuses conversations.


Nous échangions donc en voiture avec Charlène, sur l'enseignement des Vayus aux élèves et comment pouvait-on arriver à leur faire vivre cette expérience si particulière du corps énergétique. Et cela m'a permis de me rendre compte d'une chose dans mon enseignement.


Mais avant de vous en dire plus, laissez moi vous dire quelques mots sur les notions de Vayus et de Chakras, afin de vous permettre amies lectrices et amis lecteurs de vous faciliter la compréhension.


Commençons donc par le terme Vayu que l'on traduit du Sanskrit par "souffle" ou "vent" et que j'aime qualifier vulgairement de direction énergétique car c'est via le corps énergétique que nous les utilisons. Puisque ces souffles sont une orientation/utilisation du Prana (que l'on traduit par énergie) et vienent mettre en forme nos asanas (postures). Ils sont au nombre de 5 et sont décrits de la manière succinct suivante :


  1. Apana - direction descendante - lié à l'élément Terre

  2. Vyana - direction d'expansion - lié à l'élément Eau

  3. Samana - direction de contraction - lié à l'élément Feu

  4. Prana - direction montante et vers l'avant - lié à l'élément Air

  5. Udana - direction ascendante - lié à l'élément Ether


Ces 5 Vayus, composent et sont donc présents dans chaque asana à des degrés et des localités différentes ce qui fait la particularité et le résultat postural final de chaque asana. Pensez bien que dans notre pratique du Vinyasa, nous considérons aussi les Vayus dans le chemin vers l'asana et également quand on quitte l'asana. Soit dit-en passant, c'est d'ailleurs souvent au moment de quitter l'asana que la blessure arrive car les Vayus sont "relâchés" d'un coup et laisse le corps physique dans une incapacité à gérer la situation.

Cela fera l'objet d'un prochain d'article.


Autre définition qui peut-être nécessaire à la lecture, les Chakras, qui sont classiquement dans le Yoga au nombre de 7 et traduits par le terme de roue énergétique et que nous vulgariserons par centre énergétique, on peut les situer dans différentes paries du corps (ce que je ne détaille pas vraiment ici, même si certains noms situe le chakra explicitement) :


  1. Muladara - Chakra Racine - Terre

  2. Svadhistana - Chakra Sacré - Eau

  3. Manipura - Chakra du Plexus Solaire - Feu

  4. Anahatha - Chakra du Coeur - Air

  5. Vishuda - Chakra de la Gorge - Ether

  6. Agya - Chakra du 3eme Oeil - Psyché

  7. Sahasrara - Chakra Couronne - Vibration


Bien sûr, ces définitions sont très simplifiées mais vous permettent une première idée si vous êtes novice et un rappel si vous ne l'êtes pas.


Pour les expérimentés, n'oubliez pas que ces systèmes/traditions possèdes différents points de vues suivant les écoles/origines, donc n'en tenez pas rigueur si celui présenté ici n'est pas exactement à votre goût.


Maintenant que vous situez le sujet, revenons à la discussion avec Charlène, ou dans l'école où nous avons été formés - la Divine Alchemy Yoga School - nous enseignons et utilisons les Vayus comme une base de la pratique du Vinyasa via le corps énergétique et surtout nous les utilisons aussi dans notre vocabulaire pour guider la pratique.


J'en vient donc à mon observation durant cette conversation, que j'utilise toujours des indications du corps physique en tant que support pour guider avec les Vayus dans la pratique du Vinyasa. Alors que d'un point de vue énergétique, il m'apparaît clairement à ce moment là de notre échange avec Charlène, que nous devrions guider nos Vayus en fonction des Chakras concernés et non plus vis-à-vis des parties du corps pour aller vers une pratique et un enseignement plus avancé dans le sens énergétique. Ce qui n'enlève d'ailleurs aucunement la nécessité de supprimer le langage Vayus/Corps Physique bien sûr.


Prenons un exemple simple, sur Virabhadrasana II (guerrier 2 pour les intimes). Si nous prenons la zone des bras, physiquement nous faisons de l'espace entre l'extrémité de chaque main, et nous pouvons guider avec une expression du type :

"Vyana Vayu entre l'extrémité de chaque main"


Mais si nous voulons parler clairement et seulement à notre corps énergétique il devient indispensable de lier l'expression des Vayus à nos Chakras, sans quoi nous resterions un peu dans un travail du corps physique. Ce qui nous donnerais donc une expression du type :

"Vyana Vayu depuis Anahata Chakra"


Bien sûr cela reste un exemple qui est, comme tout exemple, discutable.


Bien sûr, après avoir fait l'exercice d'amener ce format dans la guidance de différents asanas, il s'avèrent que ce n'est pas systématiquement évident, logique, ou cohérent. Mais on constate tout de même que lorsque il y a cohérence, cela donne une tout autre dimension au mouvement et à l'asana!


Bien sûr, il est nécessaire d'avoir un ressenti du corps énergétique suffisamment développé et connecté pour que cela ai un sens intéressant.


Ensuite, bien sûr, vous allez me dire, tu es gentil Greg de nous parler de corps énergétique, mais comment on l'apprivoise ? Comment on le découvre ? Qu'est-ce qu'on ressent ? Comment on le développe ? Etc...


Comme toute chose dans les pratiques énergétiques, vous devez avoir quelqu'un qui vous guide pour y goûter et je ne vous parle pas d'imaginer et de visualiser (même si cela fait partie du travail) mais bien de sentir dans vos corps avec vos sens et avec votre Être cette énergie, ce prana qui circule, et ensuite vous pourrez les cultiver pour les développer.


Donc, je vous invite bien sûr par cet article à venir pratiquer avec moi!


Et je vous annonce, surtout à mes élèves ! Vous mangerez du Chakra après avoir terminé notre cycle sur les Vayus !


Bien à vous.


Au plaisir de vous retrouver !


Greg



BONUS : si vous avez vue la dernière vidéo avec Mira JAMADI de la Divine Alchemy Yoga School, je parle à un moment de cultiver le corps énergétique et aussi de l'intention. Et si vous pensez bien utiliser votre corps énergétique je vous invite à vous demander si vous utilisez bien Manomaya Kosha, votre corps mental, pour guider et développer Pranamaya Kosha, votre corps énergétique ?



Spoiler alert : un article sur les Koshas - "les corps" est en préparation

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page